Dossier

Cet article est issu du dossier «Algérie : le classement des 50 personnalités les plus influentes»

Voir tout le sommaire
Politique

Algérie : Amar Saâdani, le FLN et le DRS

Les 50 personnalités les plus influentes ont toutes, sans exception et chacune à son niveau, un rôle à jouer pour conduire l’Algérie sur la première voie.

Tombé en disgrâce en 2007 avec son éviction de la présidence de l’Assemblée nationale populaire, celui qui gérait les comités de soutien au président Bouteflika voyait son avenir s’assombrir. À l’époque, personne n’aurait prédit qu’il succéderait à Abdelaziz Belkhadem à la tête du Front de libération nationale (FLN, au pouvoir) en août 2013. Preuve de son retour au plus près de l’entourage présidentiel, Amar Saâdani, 65 ans, a notamment été chargé de mener une campagne de discrédit contre le DRS, jusqu’au départ de son chef, le général « Toufik ». Ami du patron de l’armée et de l’actuel coordinateur des services secrets, très lié aux hommes d’affaires, Saâdani réclame aujourd’hui que le poste de Premier ministre revienne à un membre de son parti, qui détient la majorité relative à l’Assemblée et au Sénat.

Lire les autres articles du dossier

«Algérie : le classement des 50 personnalités les plus influentes»

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte