Agroalimentaire

Lactalis exclu de Côte d’Ivoire ?

Réservé aux abonnés | | Par
Mis à jour le 11 mars 2016 à 14h14
Bouteille de lait.

Bouteille de lait. © Wikimedia Commons

Une nouvelle réglementation limite désormais à trois mois – contre huit mois auparavant – la date limite de consommation après fabrication. Ce qui exclut de fait les importations de ce produit depuis l’Europe.

La pilule est difficile à avaler pour Lactalis. Le géant français, qui commercialise notamment la célèbre marque de lait Lactel, n’a selon nos informations pas vendu une seule bouteille de lait UHT en Côte d’Ivoire – qui représente 10 % de ses volumes en Afrique – depuis le début de l’année 2016. Une nouvelle réglementation, signée notamment par le ministre du Commerce Jean-Louis Billon et entrée en vigueur le 8 janvier, limite désormais à trois mois – contre huit mois auparavant – la date limite de consommation après fabrication. La mesure exclut de fait les importations de ce produit depuis l’Europe, en raison du temps de transport incompressible pour les acheminer. En attendant que d’éventuels nouveaux fabricants s’installent dans le pays, le groupe ivoirien Eurolait (qui appartient au holding Eurofind) est, avec la licence Candia de Sodiaal, l’unique fournisseur de lait UHT en Côte d’Ivoire.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte