Transports

Véhicules avec chauffeurs : à Abidjan, Vangsy Goma accélère

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 26 octobre 2018 à 11h27
Un taxi dans le quartier Adjame d’Abidjan en avril 2011.

Un taxi dans le quartier Adjame d'Abidjan en avril 2011. © Rebecca Blackwell/AP/SIPA

Né au Congo, élevé en France et diplômé aux États-Unis, Vangsy Goma, petit-fils d’Antoinette Sassou Nguesso, a décidé de se lancer dans les affaires à Abidjan.

Depuis quelques semaines, les trente premiers véhicules avec chauffeur de sa société Africab sillonnent la capitale économique ivoirienne en espérant tailler des croupières aux taxis et à ses concurrents Drive, TaxiJet et Izicab. Mais à 30 ans, l’entrepreneur voit plus grand. Grâce à l’appui de plusieurs de ses amis réunis au sein d’un holding, Vangsy Goma portera sa flotte à 180 véhicules d’ici à la fin de décembre. Parmi les co-investisseurs, on trouve notamment Sivan Chetrite, fils des créateurs de la marque de vêtements Sandro et Boris Morin, fondateur de l’entreprise de travaux publics MBTP, basée au Congo.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3103_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer