Société

Mode : le mannequin maroco-égyptien Imaan Hammam au top avec Victoria’s Secret

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 1 mars 2016 à 12:07

Image172222.jpg © EVAN AGOSTINI/AP/SIPA

Ce mannequin maroco-égyptien rejoint le club très fermé de la marque américaine Victoria’s Secret. Une consécration.

Un corps de rêve, une crinière exubérante… Imaan Hammam, 19 ans à peine, est la nouvelle perle arabe du monde de la mode. Après avoir défilé pour Alexander McQueen, Versace, Givenchy et Shiseido, elle a présenté, en janvier, la nouvelle collection de maillots de bain de Victoria’s Secret. Néerlandaise née de mère marocaine et de père égyptien, elle est la première Arabe à intégrer le club très fermé de cette marque américaine, pour laquelle elle défilait déjà en 2014. Une consécration pour cette beauté métissée de 1,79 m.

Découverte par une agence de mannequins à Amsterdam en 2010, elle côtoie rapidement les happy few de la mode. Anna Wintour, la rédactrice en chef du magazine américain Vogue, lui propose de poser pour plusieurs numéros de son magazine et lui ouvre son carnet d’adresses. Drôle, spontanée, Imaan Hammam est bien évidemment très présente sur les réseaux sociaux, et son compte Instagram sert de vitrine aux marques qui la font défiler.

Avec l’ancien top-modèle franco-algérien Farida Khelfa, la Tunisienne Hanaa Ben Abdeslam ou la Marocaine Hind Sahli, qui ont toutes défilé pour le Français Jean Paul Gaultier entre autres, elle fait partie des rares mannequins d’origine arabe parvenues à embrasser une carrière internationale.