Environnement

Tunisie : la statue de Bourguiba bientôt de retour à sa place

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
La statue équestre de Habib Bourguiba, à La Goulette, près de Tunis.

La statue équestre de Habib Bourguiba, à La Goulette, près de Tunis. © DR

La statue équestre de Habib Bourguiba, le père de l’indépendance, devrait prochainement retrouver son emplacement d’origine, au début de l’avenue qui porte son nom, à Tunis.

Peu après l’arrivée au pouvoir de Zine el-Abidine Ben Ali, en novembre 1987, elle avait été déboulonnée, reléguée à La Goulette, en banlieue, et remplacée par une horloge fort inesthétique. Le président Béji Caïd Essebsi, qui se présente volontiers comme un « disciple » de Bourguiba, n’a jamais caché son désir de la voir retrouver sa place. Les cérémonies organisées, le 20 mars, pour le 60e anniversaire de l’indépendance pourraient servir de prétexte. L’horloge serait quant à elle transférée place Pasteur.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3094_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte