Politique économique

Maroc : un financier à la tête des collectivités territoriales

Samir Mohamed Tazi Directeur marocain des collectivités territoriales. © DR

La liste des vingt-deux gouverneurs nommés par le roi lors du Conseil des ministres du 6 février n'a pas encore été rendue publique.

Mais le nom d’un nouveau venu se murmure dans les couloirs du département de l’Intérieur : celui de Samir Mohamed Tazi, actuel directeur des entreprises publiques et de la privatisation au ministère des Finances, qui devrait être nommé wali chargé des collectivités locales. Il succéderait à Abdellatif Benchrifa, un ancien de l’Intérieur, en poste depuis 2014. « Avec la régionalisation, des sommes très importantes vont être confiées aux nouvelles régions. Le choix s’est donc porté sur un financier afin de veiller à leur bonne gouvernance », confie une source du ministère de l’Intérieur.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte