Politique

Tunisie : pourquoi Habib Essid à reporté sa visite au Maroc

Tensions socio-économiques en Tunisie, imminence de frappes internationales en Libye, convalescence après une hospitalisation d’une semaine… Telles sont officiellement quelques-unes des raisons qui ont conduit au report de la visite de Habib Essid, le chef du gouvernement tunisien, au Maroc (9-11 février).

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 19 février 2016 à 08:48

Habib Essid, à Carthage, le 8 janvier 2015. © Ons Abid / J.A.

Mais, selon des sources diplomatiques, la vraie raison est autre. Essid devait être reçu à Laayoune par Mohammed VI. Or le souverain n’a semble-t-il pas apprécié que, lors d’une réunion des parlementaires panafricains, en décembre 2015, des élus tunisiens se soient affichés aux côtés de militants d’un comité (tunisien, lui aussi) de soutien au peuple sahraoui créé quelques semaines auparavant. Jusqu’à présent, la Tunisie a toujours veillé à ne pas prendre position sur la question du Sahara occidental afin de préserver ses relations tant avec le Maroc qu’avec l’Algérie.