Politique

Algérie : plus de micro pour Bouteflika

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Abdelaziz Bouteflika à Alger, le 15 juin 2015, lors d’une rencontre avec son homologue français François Hollande.

Abdelaziz Bouteflika à Alger, le 15 juin 2015, lors d'une rencontre avec son homologue français François Hollande. © AP / SIPA

Le discret micro miniature que le président algérien portait sur la joue droite afin d’amplifier sa voix a été remisé au placard.

À preuve, il ne le portait pas lors de l’audience accordée le 2 février à Alain Juppé, le maire de Bordeaux (et candidat à la prochaine présidentielle française). Selon plusieurs sources à Alger, les difficultés d’élocution qu’éprouvait Bouteflika depuis son accident vasculaire cérébral d’avril 2013 et qui rendaient sa voix presque inaudible ont diminué. La motricité de ses membres inférieurs, aussi.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3100_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte