Banque

Ecobank versera 12 millions de dollars à Thierry Tanoh pour solde de tout compte

Thierry Tanoh a été débarqué de la direction générale d'Ecobank Transnational Incorporated en mars 2014. © BRUNO LEVY POUR J.A.

L'accord porte sur une indemnité de 12 millions de dollars. Il met fin à un bras de fer de deux ans entre le groupe bancaire et son ancien directeur général.

Réuni fin janvier à Johannesburg, le conseil d’administration d’Ecobank Transnational Incorporated (ETI) a acté le principe d’une transaction financière au profit de son ancien directeur général, Thierry Tanoh.

Le conflit judiciaire, qui les oppose depuis le débarquement de l’Ivoirien, en mars 2014, avait conduit le tribunal de commerce d’Abidjan et le tribunal du travail de Lomé à condamner le groupe bancaire à lui verser 13,2 milliards de F CFA (environ 20 millions d’euros).

Selon les informations révélées dans la dernière édition du magazine Jeune Afrique, en kiosques depuis le 14 février, le groupe bancaire s’était décidé à trouver une solution définitive au litige avec son ancien directeur général et entendait verser entre 12 millions et 15 millions d’euros pour solder le différend. En effet, ayant épuisé tous les recours envisagés, Ade Ayeyemi, le directeur général d’Ecobank a engagé son conseil d’administration à un règlement définitif à l’amiable.

Levée des saisies

Hier jeudi, un accord a finalement été conclu entre les deux parties. Le dirigeant ivoirien va recevoir 12 millions de dollars (10,79 millions d’euros). Les négociations définitives se sont déroulées dans le quartier du Plateau au cabinet Dogue-Abbé Yao, conseil du groupe bancaire.

L’accord a été signé en présence de Daniel Matijla, le patron du fonds de pension de retraite sud-africain PIC (actionnaire d’Ecobank) et d’Adé Ayeyemi, le directeur général d’ETI. Thierry Tanoh a aussi paraphé l’accord.

Les avocats de Thierry Tanoh devraient procéder ce vendredi 19 février aux levées de toutes les saisies d’actifs d’Ecobank.

« Ecobank Transnational Incorporated et Ecobank Côte d’Ivoire remercient M. Tanoh pour son approche constructive et conciliatrice dans l’intérêt du groupe panafricain durant les récentes discussions. De son côté, M. Tanoh se réjouit de l’accord intervenu et est heureux de voir désormais levées toutes les incompréhensions qui se sont installées dans ses relations avec le Groupe Ecobank. Chacune des parties souhaite à l’autre le meilleur futur possible », indique un communiqué publié par ETI ce vendredi.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte