Politique

Infographie : un binational peut-il être président ?

Par le biais d’une révision de sa Constitution, l’Algérie s’apprête à interdire l’accès des binationaux aux « plus hautes responsabilités de l’État ». La route de la magistrature suprême leur est notamment coupée. Comme sur une bonne partie du continent.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 17 février 2016 à 16:49

En Algérie, les élections législatives doivent se tenir en mai 2017. © Alexandre Dupeyron pour Jeune Afrique

Un binational peut-il être président ? © J.A.

Un binational peut-il être président ? © J.A.