Politique

Libye : un sniper fantôme sème la terreur dans les rangs de Daesh

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 11 février 2016 à 13:01

Images de propagande des combattants de l’EI paradant à Syrte. © HO / WELAYAT TARABLOS/AFP

Son identité reste inconnue, mais ses faits d’armes font couler beaucoup d’encre et de sang.

À Syrte, en Libye, un mystérieux sniper, surnommé « le chasseur fantôme de Daesh », sème la terreur dans les rangs des jihadistes, qui occupent la ville depuis juin 2015. En dix jours, ce tireur d’élite aurait éliminé trois dirigeants de haut rang de l’État islamique (EI). Pris de panique, les responsables de l’organisation terroriste, qui compterait quelque 3 000 combattants à Syrte, ont organisé des raids pour tenter de retrouver la trace du sniper.