Omar Sy a été choisi pour incarner le cllown Chocolat © AFP

Cet article est issu du dossier

Un siècle après, le clown Chocolat reconnu

Voir tout le sommaire
Culture

Livres : le clown Chocolat raconté aux enfants

Il fallait le faire, et les éditions Rue du monde l’ont fait bien à propos.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 4 février 2016 à 15:24

James Thiérrée et Omar Sy, dans les rôles de Footit et Chocolat © DR

En racontant en images l’histoire de Rafael, le clown connu sous le nom de Chocolat, Bénédicte Rivière et Bruno Pilorget contribuent, à la suite de Gérard Noiriel et de Roschdy Zem, à la renaissance d’un artiste injustement oublié par l’historiographie française. Les illustrations sont vives et dynamiques, le dossier pédagogique est assez consistant, mais on regrettera tout de même quelques erreurs grossières.

Comme celle qui consiste à présenter tous les Noirs de Cuba, à la fin du XIXe siècle, comme des esclaves. Ou comme celle qui consiste à présenter Foottit et Chocolat comme deux amis inséparables, oubliant que le clown d’origine britannique ne rata guère une occasion de dénigrer son comparse, alors même qu’il lui devait une grande partie de son succès.

Monsieur Chocolat © éd. Rue du monde

Monsieur Chocolat © éd. Rue du monde

>> Monsieur Chocolat, le premier clown noir, de Béndicte Rivière et Bruno Pilorget, éd. Rue du monde, 48 pages, 17,50 euros