Économie

Télécoms : le marocain Intelcia ouvre une plateforme à Douala

Le spécialiste de la relation clients va ouvrir en mars prochain son premier centre en Afrique subsaharienne.

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 16 février 2016 à 16:10

Il y a un an, Karim Bernoussi, le cofondateur du groupe Intelcia, spécialiste de la relation clients présent au Maroc et en France, annonçait dans Jeune Afrique son souhait de développer ses activités au sud du Sahara pour retrouver une croissance à deux chiffres. Ce sera chose faite en mars, avec l’inauguration d’une plateforme de 500 téléconseillers à Douala

La capitale camerounaise a été choisie notamment pour le potentiel de son bassin d’emploi. L’investissement a été réalisé à la demande d’un opérateur télécoms dont le nom demeure confidentiel. Objectif : effectuer des opérations d’assistance technique et commerciale. Orange, Inwi et SFR figurent parmi les clients du groupe marocain.

Dans un communiqué publié ce mercredi, Intelcia indique que le lancement du site « a nécessité un investissement de 1,6 millions d’euros ».

Ambitions

Après l’ouverture du bureau de Douala – dirigé par le Camerounais Jean-Yves Kotto -, Intelcia prévoir d’ouvrir deux nouveaux centres à Rabat, au Maroc, portant ainsi sont total à 8 sites sur le continent. Le groupe compte actuellement 2 sites au Maroc (3 à Casablanca et 2 à El Jadida) et 5 en France.

En 2015, son chiffre d’affaires a atteint 69 millions d’euros (réalisé à 59 % au Maroc et à 41 % en France), contre 64 millions d’euros en 2014. Intelcia prévoit un chiffre d’affaires « supérieur à 100 millions d’euros en 2016 », selon le communiqué du groupe marocain.