Politique

Sonatrach : un coup de neuf qui valait 2,5 millions d’euros

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 14 janvier 2016 à 09h50
Le siège de Sonatrach, à Alger.

Le siège de Sonatrach, à Alger. © Farouk Batiche / AFP

C’est le coût faramineux de la rénovation de la salle de conférence du bureau du PDG de Sonatrach, ainsi que de tout le 10e étage du siège de la compagnie, à Alger.

Le bureau d’études qui, entre 2006 et 2008, a mené à bien ce marché, était dirigé par une proche de Chakib Khelil, l’ex-ministre de l’Énergie. En échange, la dame avait offert à Réda Hemche, l’ex-directeur de cabinet du patron du groupe pétrolier, une luxueuse berline de fabrication allemande et effectué deux virements de 12 000 euros sur un compte en France. Elle est poursuivie dans le cadre du procès Sonatrach 1.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

3098_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte