Économie

Banque : vent de changement à la BHCI

Les autorités ivoiriennes n’auront pas attendu longtemps pour procéder à des changements à la Banque de l’habitat de Côte d’Ivoire (BHCI).

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 21 janvier 2016 à 11:58

Une agence de la BHCI à Daloa, dans le centre-ouest de la Côte d’Ivoire. © www.bhci.ci

Selon nos informations, Souleymane Dogoni, le directeur général de la banque publique (elle est détenue à 55,9 % par l’État) a été démis de ses fonctions en ce début d’année au profit d’Abou Touré. Le nouveau patron de la BHCI était directeur adjoint de l’agence UMOA-Titres, qui dépend de la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO).

Rodolphe Kéké, le directeur général adjoint de la BHCI, a été lui aussi limogé. Mission assignée à Abou Touré : préparer le processus de la privatisation décidée fin décembre par le président Alassane Ouattara. Un audit devrait être lancé prochainement au sein de la BHCI.