Agroalimentaire

Somdiaa et Avril, main dans la main

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Alexandre Vilgrain, dirige le groupe Somdiaa.

Alexandre Vilgrain, dirige le groupe Somdiaa. © Bruno Levy pour Jeune Afrique

Pour diversifier ses revenus, le français Somdiaa (groupe Castel) compte développer une activité avicole au Cameroun, en partenariat avec son compatriote Avril, a appris « Jeune Afrique ».

Les temps sont durs pour le sucre africain. Le groupe Somdiaa, producteur africain de sucre et de farine (respectivement 70 % et 30 % du chiffre d’affaires), tente donc de diversifier ses revenus.

L’entreprise dirigée par Alexandre Vilgrain, héritier du fondateur, et propriété à 80 % du groupe Castel, s’apprête, selon nos informations, à se lancer dans la production d’œufs et de poussins au Cameroun. Le groupe va très prochainement regrouper l’ensemble de ses activités autour de sa sucrerie, à Douala, et compte aussi tirer profit des sous-produits issus des céréales en les conditionnant sous forme d’aliments pour animaux.

Assauts

Si, pour mettre toutes les chances de son côté, le groupe français s’est allié avec son compatriote Avril, leader de la nutrition animale avec sa filiale Sanders, il n’a pour l’instant pas annoncé de montants d’investissements. Mais, selon ses prévisions, cette seule activité pourrait représenter dans dix ans pas moins de 20 % de son chiffre d’affaires global. De quoi mieux se protéger contre les assauts du sucre brésilien.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3104_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer