Elections

Guinée équatoriale : quel rôle pour Teodorin Obiang ?

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 16 décembre 2015 à 11h24
Teodorín Nguema Obiang Mangue, le fils du président de Guinée équatoriale, le 24 juin 2013.

Teodorín Nguema Obiang Mangue, le fils du président de Guinée équatoriale, le 24 juin 2013. © Jerome Leroy/AFP

Officiellement investi par le Parti démocratique de Guinée équatoriale (PDGE) le 12 novembre, à Bata, pour briguer un nouveau mandat présidentiel, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo a constitué son équipe de campagne.

La direction en revient au fidèle Jerónimo Osa Osa Ecoro, le secrétaire général du parti, qui a donc six mois devant lui (la consultation devrait avoir lieu en juin 2016) pour peaufiner la com d’El Presidente.

Pour l’instant, aucune responsabilité n’a été confiée à Teodorin, le fils du chef de l’État, qui a pourtant, le 30 septembre, pris la parole devant l’Assemblée générale de l’ONU – une première qui témoigne sans doute de la volonté de son père de l’installer dans le rôle de successeur virtuel. Teodorin œuvrera donc en coulisses, notamment auprès des jeunes du parti, dont il est chargé et auprès desquels il demeure populaire.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3102p001_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer