Économie

Les avocats qui ont marqué 2015

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 20 décembre 2015 à 17:48

L’Ohada demande à être réformé © DR

Pour la quatrième année consécutive, J.A. dresse la liste des avocats qui ont marqué l’actualité économique en Afrique francophone ces douze derniers mois.

Ce tableau, qui n’est pas un classement, distingue des associés qui ont toujours – il faut le préciser – travaillé en équipe. Les missions en conseil, contentieux ou arbitrage sont prises en compte, mais les dossiers d’arbitrage étant souvent confidentiels, quelques avocats pourtant incontournables dans ce domaine n’apparaissent pas dans ces pages.

Par ailleurs, le fait qu’il se soit illustré dans une grande opération sur le continent ne fait pas nécessairement d’un cabinet un spécialiste de l’Afrique francophone. Certains ne traitent qu’une poignée de dossiers concernant la région, quand d’autres en gèrent trente ou quarante chaque année.

Les avocats qui ont marqué 2015

Les avocats qui ont marqué 2015 © DR

JULIE CLAUDE (1), JEAN ORIOU (2)

Cabinet : Fidal

Mission : Basée à Abidjan, où elle travaille avec le cabinet Bilé-Aka, Brizoua-Bi & Associés, partenaire de Fidal, Julie Claude accompagne – avec Jean Oriou, le patron du desk Afrique – le très original projet de création d’une Maison des musiques d’Afrique et du monde dans la zone aéroportuaire de la capitale économique ivoirienne. Consacré à la création, le centre proposera aussi des hébergements aux artistes, des salles de spectacles, de production, ainsi qu’une plateforme de streaming musical gratuite. La construction commencera début 2016.

Montant : 15-20 millions d’euros

JEAN-JACQUES LECAT (3), PIERRE MARLY (4)

Cabinet : CMS BFL

Mission : Les deux dirigeants de l’équipe Afrique de CMS BFL ont notamment conseillé Somdiaa dans la prise de contrôle de Société générale des Moulins du Togo, Amethis Finance et Label’ Vie dans l’acquisition d’une participation au capital de CDCI (distribution alimentaire), ou les acquéreurs des sociétés ivoiriennes Socida et Somafor.

Montant : Plusieurs dizaines de millions d’euros

Les avocats qui ont marqué 2015

Les avocats qui ont marqué 2015 © DR

DENIS BANDET (5)

Cabinet : Jones Day

Mission : Conseil de la Guinée dans le dossier Simandou, Denis Bandet est aussi impliqué dans un important projet à Madagascar, la concession (signée en juillet 2015) des aéroports d’Antananarivo et de Nosy Be à un consortium mené par Bouygues et Aéroports de Paris. Une opération qui marque le retour de la Grande Île sur la scène internationale.

Montant : 200 millions d’euros

KARIM FADIKA (6)

Cabinet : FDKA

Mission : L’avocat ivoirien a conseillé l’État pour l’établissement des documents et la négociation de la convention de concession (conclue en juillet 2015) du métro d’Abidjan (580 000 personnes par jour pour 37,5 km). Il a également accompagné Jean Kacou Diagou, fondateur et actionnaire principal de NSIA, dans le cadre de l’entrée de la Banque nationale du Canada au tour de table du bancassureur.

Montant : Plus de 1 milliard d’euros

TIM SCALES (7)

Cabinet : Allen & Overy

Mission : Le roi du conseil en financement de projets a accompagné l’agence financière de développement CDC dans la réorganisation de son portefeuille énergie de huit projets en Afrique subsaharienne, dont un en Côte d’Ivoire et deux au Cameroun, avec à la clé la création de Globeleq Africa et l’entrée au capital de Norfund.

Montant : Plusieurs centaines de millions d’euros

BRUNO CANTIER (8)

Cabinet : Hogan Lovells

Mission : Spécialiste des concessions, l’avocat associé conseille le Bénin et le Niger dans le cadre de la boucle ferroviaire ouest-africaine. Une première partie a été concédée au groupe Bolloré mi-2015 tandis que la connexion de 215 km entre Niamey et le Burkina reste en cours de négociations.

Montant : Plus de 4,5 milliards d’euros

Les avocats qui ont marqué 2015

Les avocats qui ont marqué 2015 © DR

RICHARD MUGNI (9)

Cabinet : King & Wood Mallesons

Mission : Après avoir rejoint fin 2014 le cabinet KWM (où il a fondé le département Afrique : énergie & infrastructure), l’ex-directeur juridique de Bolloré Africa Logistics a continué à conseiller le groupe français sur un dossier qu’il connaît bien : la négociation et la signature, mi-2015, des conventions de concession, de construction et d’exploitation d’une ligne de chemin de fer de 1 205 km entre Cotonou et Niamey.

Montant : 1 milliard d’euros

MUSTAPHA MOURAHIB (10)

Cabinet : Clifford Chance

Mission : L’avocat marocain a été aussi actif en 2015 qu’en 2014 : conseil d’OCP pour son deuxième eurobond, il a épaulé des financiers de Maghreb Steel en difficulté… entre autres.

Montant : 1,6 milliard d’euros

MOHAMED MAHJOUBI (11)

Cabinet : DLA Piper

Mission : Désormais conseil au sein du bureau de DLA Piper à Casablanca, l’avocat a appuyé (avec Cendrine Delivré) le groupe de transport public français Keolis dans le cadre de la concession du métro d’Abidjan et a accompagné Norfund dans l’acquisition de 30 % dans Globeleq Africa.

Montant : Plusieurs centaines de millions d’euros

Les avocats qui ont marqué 2015

Les avocats qui ont marqué 2015 © DR

GUILLAUME ISAUTIER (12), CYRILLE NIEDZIELSKI (13)

Cabinet : Shearman & Sterling

Mission : Conseil du Fonds national d’investissement (FNI), fonds stratégique algérien, dans l’acquisition auprès de VimpelCom d’une participation de 51 % dans Djezzy. L’opération a mis un terme définitif aux différends entre le groupe de télécoms et l’Algérie.

Montant : 4 milliards d’euros

SOPHIE PIGNON (14)

Cabinet : Bird & Bird

Mission : L’avocate a bouclé cette année un dossier qui paraissait sans fin : la concession des gisements de phosphates de Kpémé, au Togo. Une fois l’exploitation commencée, une usine de transformation sera construite.

Montant : Des milliards d’euros

PAULE BIENSAN (15)

Cabinet : White & Case

Mission : Incontournable, Paule Biensan a conseillé Emerging Capital Partners (ECP) dans deux opérations : la cession en juin à Banque nationale du Canada et Amethis de sa participation de 26,3 % dans le bancassureur NSIA, et l’accompagnement d’Eranove (contrôlé par ECP) dans le cadre du partenariat public-privé (PPP) mis en place pour un barrage hydroélectrique de 42 MW à Kenié, au Mali.

Montant : 220 millions d’euros

CENZI GARGARO (16)

Cabinet : White & Case

Mission : Conseil du Gabon pour son premier eurobond fin 2013 (1,5 milliard de dollars), ce spécialiste des émissions obligataires a renouvelé l’opération en 2015 en accompagnant Libreville pour sa levée de 500 millions de dollars.

Montant : 447,9 millions d’euros

CAMILLE ABOUSLEIMAN (17)

Cabinet : Dechert

Mission : L’avocat, qui a conseillé plus de 80 eurobonds, a accompagné début 2015 la Tunisie dans sa première sortie – depuis 2007 – sur les marchés de la dette internationale sans garantie d’un État étranger. À la clé, 1 milliard de dollars à un taux de 5,75 %.

Montant : 1 milliard de dollars

Les avocats qui ont marqué 2015

Les avocats qui ont marqué 2015 © DR

ALAIN GAUVIN (18)

Cabinet : Lefèvre Pelletier & Associés

Mission : Avec Kawtar Raji et Hind Belhachmi, Alain Gauvin a structuré et créé AFRICA50 dans le cadre d’un mandat de la BAD. L’institution financière multilatérale interviendra dans le financement de projets d’infrastructures en Afrique.

Montant : 830 millions de dollars

MICHEL PITRON (19)

Cabinet : Gide

Mission : Abidjan a remporté en avril le premier round dans son différend maritime avec le Ghana. La chambre spécialedu Tribunal international du droit de la mer a interdit au Ghana de procéder à tout nouveau forage dans la zone contestée, où se trouvent de nombreuses ressources pétrolières. À la manœuvre côté ivoirien, Michel Pitron et Adama Kamara, avocat au barreau d’Abidjan.

Montant : NC

ALAIN MALEK (20)

Cabinet : Norton Rose

Mission : Présent sur plusieurs dossiers importants au Maroc, Alain Malek a conseillé PSA Peugeot Citroën dans le cadre de l’implantation actée mi-2015 d’un complexe industriel du groupe à Kenitra, au Maroc. Avec une usine à la clé.

Montant : 557 millions d’euros

YVES LEPAGE (21)

Cabinet : Orrick

Mission : Conseil du camerounais Eneo,l’avocat spécialisé dans l’énergie a accompagné le Mali dans deux concessions majeures signées en 2015, pour la construction du barrage de Kenié et de la centrale solaire de 33 MW, près de Ségou.

Montant : environ 200 millions d’euros