Dossier

Cet article est issu du dossier «Togo : sept personnalités au coeur du pouvoir»

Voir tout le sommaire
Politique économique

Portrait : Adji Otèth Ayassor, ministre de l’Économie (Togo)

Adji Otèth Ayassor, ancien ministre, est surnommé "le prof".

Adji Otèth Ayassor, ancien ministre, est surnommé "le prof". © À Présent pour J.A.

Dans les coulisses du Palais comme au sein du gouvernement togolais, sept personnalités forment une équipe de choc autour de Faure Gnasssingbé. Portraits.

Il est l’inoxydable grand argentier de Faure Gnassingbé. À la tête du portefeuille de l’Économie et des Finances depuis 2007, « le prof » fait partie de la garde rapprochée du président togolais et tient avec fermeté les cordons de la bourse de l’État. Impassible et inamovible, malgré la réserve d’ennemis qu’il s’est inévitablement constituée, y compris au sein du sérail, au fil des années et des réformes qu’il a orchestrées.

On se rappelle de la violence des attaques dont il a été l’objet lors de la réforme des régies financières (douanes et impôts), désormais fusionnées au sein de l’Office togolais des recettes (OTR), ou à la veille du dernier remaniement. Désormais ministre d’État et numéro deux du gouvernement, Adji Otèth Ayassor assure n’avoir d’autres priorités que celles imposées par les deux têtes de l’exécutif, le Premier ministre et le chef de l’État, dont il a manifestement toute la confiance.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte