Société

Sexe et Beurettes !

Réservé aux abonnés | |

Par  Fawzia Zouari

Les Français chercheraient en priorité des « beurettes voilées » sur la plateforme PornHub

Les Français chercheraient en priorité des "beurettes voilées" sur la plateforme PornHub © Miguel Medina/AFP

Saviez-vous qu’on peut recenser les fantasmes et les préférences de chaque pays en matière de sexe ? Il suffit d’analyser les mots clés utilisés par ses internautes sur les sites pornographiques.

Ce que fait la plateforme de partage la plus connue en la matière : PornHub. Et savez-vous ce que ces analyses révèlent ? Les Anglais et les Américains cliquent frénétiquement sur « lesbiennes », les Argentins et les Canadiens sur « ados », les Italiens sur « femmes mûres ». Et les Français ? Eh bien, je risque de vous étonner, mais ils tapent le plus souvent sur « beurettes » et, plus spécifiquement, « beurettes voilées »… Pour ceux qui n’ont pas compris : les Blancs, comme dirait Nadine Morano, fantasment grave sur la graine musulmane en tchador.

Je ne suis pas sociologue pour un sou, mais je vais tenter quelques hypothèses :

– Les Français feignent de ne pas aimer les musulmans, mais ils en raffolent dans l’intimité. Au moins sur écran.

– Les Français n’aiment chez les musulmans que leurs femmes.

– Ils ont gardé le réflexe colonial de mater la femelle du plus faible.

– Ils ont une conception archaïque de l’islam qui leur fait croire que la plupart des filles d’immigrés sont voilées ou devraient l’être.

– Ils sont nostalgiques d’un Orient qui n’existe que dans leur tête et voient dans chaque fatma, fût-elle caissière de supermarché ou dame pipi, une Schéhérazade ou une Aziyadé.

– Ils trimbalent le préjugé occidental d’une sexualité torride dans les harems, d’odalisques insatiables parce que frustrées et dont l’obéissance de façade cacherait un sacré tempérament.

– Ils se positionnent en sauveurs, conformément au cocorico national, et croient que, en mettant en confiance ces femmes et en les déculpabilisant au lit, ils en seront les libérateurs sexuels.

– Enfin, il se pourrait qu’il s’agisse là d’un fantasme masculin généralisé. Les hommes, où qu’ils soient, pensent que le désir masculin trouve plus de force dans l’interdit du corps féminin.

Ces statistiques sont une mauvaise nouvelle pour les enturbannés de France qui pensent nous édifier sur le comportement de la bonne Beurette censée se conformer à la pudeur et à la préservation de son corps

Tout autant que des surprises, les statistiques de PornHub risquent de provoquer des déceptions. Celles de gens comme moi, qui croyaient les Gaulois modernistes et peu susceptibles de confondre l’attrait d’une femme avec sa tendance à la soumission. Idem pour ceux qui croient dur comme fer que les Français sont racistes et définitivement fâchés avec les musulmans de tous sexes, car il y a là, en effet, une relation plus complexe et plus ambiguë entre Français de souche et immigrés musulmans.

Enfin, ces statistiques sont une mauvaise nouvelle pour les enturbannés de France qui pensent nous édifier – par exemple, à l’occasion du dernier Salon de la femme musulmane – sur le comportement de la bonne Beurette censée se conformer à la pudeur et à la préservation de son corps. Ces pseudo-imams vont s’arracher les cheveux en découvrant que les musulmanes de France sont « sexuées » et que, de plus, elles l’affichent sur les sites pornos. Et quels moyens pour eux d’arracher leur progéniture féminine au regard des « infidèles », plus encore, à leurs fantasmes ?

Un vrai casse-tête de mâle !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3101_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer