Immigration

Israël : les Falashas de nouveau en odeur de sainteté

Réservé aux abonnés | | Par
Les Falashas sont de nouveaux accueillis en Israël

Les Falashas sont de nouveaux accueillis en Israël © Menahem Kahana/AFP

L’alya (« l’ascension », en hébreu) des Éthiopiens vers Israël va reprendre. C’est ce qu’a annoncé, le 15 novembre, le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou.

L ‘accueil de ces Juifs éthiopiens, dont la judaïté a longtemps fait l’objet de débats, avait commencé de façon spectaculaire dans les années 1980 avec l’opération Moïse.

Mais, en septembre 2013, Israël y avait mis fin, estimant que tous avaient été rapatriés. C’était sans compter sur les Falashmoras, ces Éthiopiens d’origine juive convertis de force au christianisme au XIXe siècle. Ils seraient entre 2 500 et 9 000. Un nombre très imprécis, tant il est difficile de retracer leur ascendance.

J.A.

Les Falashas en Israël © J.A.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3104_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer