Politique

En Libye, Daesh a perdu sa tête

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 25 novembre 2015 à 08:37

L’État islamique s’implante dans la région de Syrte, en Libye. © AFP

« Abou Nabil », chef de la branche militaire de Daesh en Libye, a été éliminé par un raid aérien américain, le 14 novembre, à Derna.

Cet Irakien était le commanditaire et l’un des auteurs de la décapitation des 21 otages coptes égyptiens en février 2015. Les deux F-15 qui avaient décollé d’une base italienne de l’Otan ne lui ont laissé aucune chance. Washington, qui coopère étroitement avec les autorités tunisiennes, craint une dissémination de Daesh en Libye. Le président du Conseil italien, Matteo Renzi, est lui aussi partisan d’un endiguement énergique.