Culture
Her Story, Lebohang-Kganye

Cet article est issu du dossier

Les pionniers de la photographie africaine

Voir tout le sommaire
Culture

RDC – photographie : Georges Senga, Lumumba et pseudo-Lumumba

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 13 novembre 2015 à 11:44

Une vie après la mort (2012), dyptique © Georges Senga/Rencontres de Bamako

À l’occasion de la 10e édition des Rencontres de Bamako, « Jeune Afrique » revient sur quelques pionniers de la photographie africaine.

Assurément, le travail du jeune Congolais Georges Senga est troublant. En proposant une série de diptyques photographiques qui confrontent des images d’archives du Premier ministre congolais Patrice Lumumba et celles d’un modeste professeur de Lubumbashi, Kayembe Kilobo, qui s’y est physiquement et intellectuellement identifié, l’artiste de 32 ans bouscule notre rapport au temps et ouvre un champ des possibles vertigineux.

Que reste-t-il de Lumumba aujourd’hui ? Comment aurait-il vieilli ? Quelle a été son influence sur l’histoire du continent mais aussi sur les individus qui la font ? Comment une simple icône peut-elle engager toute la vie d’un homme ? Quel pouvoir magique possèdent encore ces vieux tirages argentiques ? Une mise en abyme qui suscite bien des interrogations – alors même que tout le mystère de la mort de Lumumba n’a pas entièrement été élucidé.