Médias

Congo : RFI non grata à Brazza

Manifestation de l'opposition congolaise, à Brazzaville, le 27 septembre 2015 © Laudes Martial Mbon/AFP

Coupé depuis le 18 octobre, le signal de Radio France Internationale au Congo n'était toujours pas rétabli à l'heure où nous publiions cet article ce lundi.

Motif : le site internet de la radio française a diffusé par erreur le 18 octobre une photo truquée, elle-même reprise d’un site de l’opposition radicale congolaise. Ce cliché, sur lequel on voit des militants brandir une pancarte « Sassou dégage » et qui était présenté comme réalisé lors d’une manifestation à Pointe-Noire, le 17 octobre, avait en réalité été pris à… Ouagadougou, il y a un an.

Les faussaires avaient simplement transformé le « Blaise dégage » en « Sassou dégage ». Avertie, RFI a retiré l’image de son site et présenté ses excuses. Mais le mal était fait, les autorités et le Conseil supérieur de l’audiovisuel congolais ayant réagi à la mesure de l’audience et de l’influence (toutes deux incontournables) de la radio à Brazzaville et à Pointe-Noire.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte