Télécoms

Télécoms : GreenN se met à jour en Côte d’Ivoire

©

Sous la pression, il y a quelques mois encore, d'une restructuration forcée, l'opérateur télécoms a choisi de solder ses comptes avec les autorités

Selon nos informations, la compagnie de téléphonie mobile GreenN est passée à la caisse le 7 octobre pour régler 20 % de ses dettes – d’un montant total de 8,9 milliards de F CFA (environ 13,6 millions d’euros) -, dont celle envers le régulateur pour sa licence (600 millions de F CFA).

Cette opération intervient après le passage en Côte d’Ivoire fin septembre de Faisel Gergab, le PDG de la Société libyenne des postes, des télécommunications et des technologies de l’information (LPTIC). Celui-ci avait repris en août les actions détenues par Libya Africa Investment Portfolio dans la société LAP GreenN, propriétaire de l’opérateur.

Attribution

À fin juin 2015, selon les statistiques de l’Autorité de régulation des télécommunications/TIC de Côte d’Ivoire, GreenN comptait environ 597 000 abonnés, soit plus de 2,5 % du marché. GreenN a d’ailleurs soumissionné à l’appel d’offres pour l’attribution de la quatrième licence globale et universelle lancée par l’État ivoirien.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte