Elections

Côte d’Ivoire : Oka et Alloco, si loin d’Abidjan et de Charles Konan Banny

Réservé aux abonnés | | Par
La candidature de Charles Konan Banny (CDPI)  pour l'élection présidentielle avait été déposé par Sylvain Oka et Arthur Alloco en décembre 2014

La candidature de Charles Konan Banny (CDPI) pour l'élection présidentielle avait été déposé par Sylvain Oka et Arthur Alloco en décembre 2014 © Sandra Rocha/J.A.

Alors que la campagne présidentielle s’ouvrira le 9 octobre, Sylvain Oka et Arthur Alloco, deux éléments clés du dispositif électoral du candidat Charles Konan Banny, sont aux abonnés absents.

Selon nos informations, les deux hommes séjournent actuellement… sur les rives de la Seine. Ce sont eux qui, en décembre 2014, avaient déposé la candidature de Konan Banny à l’investiture du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) pour la présidentielle.

Mais, quelques jours plus tard, la justice a ouvert contre eux une enquête pour blanchiment, et, après tractations, leur a accordé la liberté provisoire. Oka est l’ancien bras droit de Charles Koffi Diby, le ministre des Affaires étrangères, Alloco est un proche d’Augustin Sidy Diallo, le président de la Fédération ivoirienne de football (FIF).

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte