Tourisme
L’hôtel Grand Karavia, au bord du lac Kipopo, à Lubumbashi, en République démocratique du Congo, le 22 février 2015. © Gwenn Dubourthoumieu pour J.A.

Cet article est issu du dossier

Les patrons africains de l’hôtellerie

Voir tout le sommaire
Économie

Hôtellerie : Sol Kerzner, le pionnier sud-africain

Face à la concurrence des grandes chaînes hôtelières telles que Marriott ou Radisson, ces patrons n’hésitent plus à investir dans le secteur, en développant une offre à la fois adaptée au tourisme d’affaires, ainsi qu’aux futurs vacanciers. Portraits de ces dirigeants africains. En Afrique du Sud, Sol Kerzner est l’emblème du groupe Kerzner International.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 6 octobre 2015 à 19:20

Sol Kerzner © STEVE FORREST/ PANOS/REA

Désormais retraité après avoir revendu son groupe, Kerzner International, à Investment Corporation of Dubai, le Sud-Africain Sol Kerzner, 80 ans, est une figure emblématique du secteur touristique sur le continent. Issu d’une famille d’immigrés russes, cet expert-comptable de formation a commencé à racheter des hôtels de la côte est de l’Afrique du Sud au milieu des années 1960.

Citadins aisés

En 1979, il lance la célèbre Sun City : un parc de 1 million d’arbres à deux heures de Johannesburg, en pleine zone aride, au sein duquel il installe hôtels et salles de spectacle. Ce projet, qui a séduit les citadins aisés, a fait la richesse de son créateur. Sol Kerzner a ensuite fondé un groupe international, ouvrant successivement des complexes aux États-Unis, dans les Caraïbes et à Dubaï, mais aussi au Maroc, où il a bâti le Mazagan Beach Resort, dans la région d’El Jadida.