Économie

BOA Burkina Faso : « Les fondamentaux sont solides »

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 1 octobre 2015 à 09:53
Hermann Boua

Par Hermann Boua

Hermann Boua est directeur de la recherche chez Hudson & Cie.

Bank of Africa est désormais implanté dans 17 pays subsahariens. © FMO

Numéro deux au Burkina derrière Ecobank et devant Coris Bank, la filiale locale du marocain Bank of Africa (BOA) offre de belles perspectives de croissance. Nous prévoyons une hausse du prix de son action à la Bourse régionale des valeurs mobilières [BRVM, à Abidjan] à moyen terme, de 107 100 à près de 135 000 F CFA dans les deux ans à venir.

Même si la banque a connu un ralentissement de son activité en 2014 en raison de la crise politique qui secoue le Burkina mais aussi de la concurrence grandissante, elle maintient un développement soutenu. Au cours des trois dernières années, elle a affiché une croissance à deux chiffres des prêts accordés mais aussi de ses résultats nets (sauf en 2014). En 2014, son total de bilan était de 497,1 milliards de F CFA [758 millions d’euros], soit une hausse de 20 % sur un an. Cette croissance a été principalement tirée par la forte hausse des dépôts (+ 22 %) et des prêts (+ 25 %).

Dans un pays où le taux de pénétration bancaire est de 11 %, nous pensons que le potentiel de croissance de BOA est énorme. D’autant que la filiale, qui compte une quarantaine d’agences à travers le pays, a porté son capital à 11 milliards de F CFA en 2014, afin de soutenir la progression de ses activités et de répondre aux exigences de la BCEAO, qui a fixé le capital minimum des banques de la région à 10 milliards de F CFA.

 

Cours de BOA Burkina Faso à la BRVM

Cours à la BRVM (en CFA)

Cours à la BRVM (en CFA) © Source : Hudson & Cie

Avec un ratio cooke (tier 1) de 12 % à mars 2015, la banque est largement au-dessus de la norme prudentielle de 8 %. Nous avions une recommandation à l’achat sur le titre, mais les récents événements politiques au Burkina nous amènent à demander aux investisseurs d’attendre avant de prendre une position sur la valeur. »