Politique

Algérie – Saadani : dissimulation de preuves ou omission ?

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 16 septembre 2015 à 15:13

Amar Saadani, le secrétaire général du FLN © AFP

Les explications d’Amar Saadani, le secrétaire général du FLN, concernant l’appartement de 665 000 euros dont il est propriétaire à Neuilly-sur-Seine, dans la banlieue ouest de Paris, sont mises à mal par de nouvelles informations.

En juillet 2015, peu de temps après avoir été entendu par les hommes du Département du renseignement et de la sécurité (DRS), Saadani avait indiqué avoir fourni au général Toufik, chef de ce service, tous les documents relatifs à ce bien immobilier.

« Ma fille malade se soigne à Paris depuis trois ans. Ses médecins m’ont conseillé de l’établir là-bas pour un meilleur suivi », avait-il plaidé. Selon des documents que J.A. a pu consulter, ce n’est pas la fille de Saadani qui est soignée à Paris, mais Juwan, sa petite-fille, frappée d’une grave maladie handicapante nécessitant la présence de ses parents à ses côtés.

Or la fillette est née en novembre 2011. Soit deux ans après l’acquisition, en juillet 2009, du fameux appartement !