Mines

Cuivre : « Nous croyons à une remontée des prix sur le long terme »

Par

Directeur associé chez SNL Metals & Mining.

Cours à la bourse de Londres (en dollars par tonnes)

Cours à la bourse de Londres (en dollars par tonnes) © Source : Les Échos

La baisse des cours du cuivre a été plus prononcée et plus longue que ce que nous attendions.

La chute importante entamée en mai devrait finalement se poursuivre jusqu’en 2016. Toutefois, sur une longue période, les prix restent à des niveaux raisonnables et selon nous supportables, à 5 175 dollars (4 630 euros) la tonne actuellement, en comparaison avec ce qu’ils étaient il y a dix ans (entre 3 000 et 4 000 dollars).

Certes, la production a beaucoup augmenté en volume, notamment sur le continent, pour répondre à la forte demande chinoise. Et, après le ralentissement de cette dernière, cela pèse sur les cours.

L’Afrique a extrait en 2014 plus de 2,2 millions de tonnes, soit 11,4 % du volume mondial

L’Afrique, qui représentait en 2010 quelque 1,4 million de tonnes – soit 8,3 % de la production mondiale -, a extrait en 2014 plus de 2,2 millions de tonnes, soit 11,4 % du volume mondial, lui-même en hausse de 14 % sur cinq ans. Avec des décisions comme celle de Glencore, qui a suspendu début septembre la production de deux projets au Katanga, en RD Congo et en Zambie, cette part africaine devrait se stabiliser.

Et la production mondiale pourrait baisser à moyen terme. En effet, sur le continent, mais aussi en Suède, premier producteur européen, il est devenu difficile de lancer de nouveaux projets parce que les marchés financiers et les grands groupes miniers, qui raisonnent à court terme, sont réticents à investir en période de baisse des cours du cuivre et parce que les critères sociaux et environnementaux pour ouvrir une mine sont plus stricts.

Cela dit, la demande chinoise reste aussi importante en volume que lorsque les prix étaient élevés. C’est pourquoi nous restons optimistes à plus long terme : après un cours plancher entre 5 000 et 5 500 dollars la tonne en 2016, nous croyons toujours à une remontée graduelle des prix du cuivre en 2017 et 2018, jusqu’à 7 000-7 500 dollars la tonne. »

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte