Économie

Nigéria : quand Dangote se fait pétrolier

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 23 septembre 2015 à 12:05

Aliko Dangote, patron du groupe du même nom, a une fortune estimée à plus de 15 milliards de dollars. © Sunday Alamba/AP/SIPA

Alors que le groupe du tycoon Aliko Dangote a lancé son mégaprojet de raffinerie proche de Lagos, pour un coût de 9 milliards de dollars (8 milliards d’euros), il prépare d’ores et déjà son approvisionnement en brut nigérian.

Après avoir co-investi avec la junior locale First E&P pour l’acquisition des blocs OML 71 et 72 vendus par Shell fin juin, « les deux compagnies ont noué récemment un partenariat stratégique », indique un avocat proche du dossier.

First E&P, l’opérateur des deux champs pétroliers, est dirigé par Ademola Adeyemi-Bero, ancien patron des activités nigérianes du britannique BG Group. Il pourrait devenir l’un des bras extractifs et logistiques de Dangote au Nigeria, encore peu présent dans le secteur pétrolier.