Energie

Nigéria : quand Dangote se fait pétrolier

Réservé aux abonnés | | Par
Mis à jour le 23 septembre 2015 à 12h05
Aliko Dangote, patron du groupe du même nom, a une fortune estimée à plus de 15 milliards de dollars.

Aliko Dangote, patron du groupe du même nom, a une fortune estimée à plus de 15 milliards de dollars. © Sunday Alamba/AP/SIPA

Alors que le groupe du tycoon Aliko Dangote a lancé son mégaprojet de raffinerie proche de Lagos, pour un coût de 9 milliards de dollars (8 milliards d’euros), il prépare d’ores et déjà son approvisionnement en brut nigérian.

Après avoir co-investi avec la junior locale First E&P pour l’acquisition des blocs OML 71 et 72 vendus par Shell fin juin, « les deux compagnies ont noué récemment un partenariat stratégique », indique un avocat proche du dossier.

First E&P, l’opérateur des deux champs pétroliers, est dirigé par Ademola Adeyemi-Bero, ancien patron des activités nigérianes du britannique BG Group. Il pourrait devenir l’un des bras extractifs et logistiques de Dangote au Nigeria, encore peu présent dans le secteur pétrolier.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte