Politique

Centrafrique : le Grand Orient de France débarque

Le Grand Orient de France (GOF) doit tenter de s’implanter en Centrafrique avant la fin de l’année, avec une loge nommée Fraternité centrafricaine.

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 11 septembre 2015 à 15:14

Daniel Keller, à la tête de Grand Orient de France, le 29 août 2014 à Reims. © François Nascimbeni/AFP

Bien décidé à concurrencer l’influence continentale de la Grande Loge nationale française (GLNF), classée à droite, le Grand Orient de France (GOF), qui est, lui, plutôt classé à gauche, va tenter de mettre en place une loge en Centrafrique avant la fin de l’année. L’idée a été officiellement approuvée par les conseillers de l’ordre lors du convent annuel, qui s’est tenu du 27 au 29 août à Reims (nord-est de la France). Réélu grand maître du GOF, Daniel Keller devrait se rendre en personne à Bangui pour officialiser la naissance de cette nouvelle obédience, qui prendra le nom de Fraternité centrafricaine.