Économie

Automobile : Peugeot cherche un allié au Nigeria

Le constructeur français négocie pour augmenter ses activités dans le pays.

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 7 septembre 2015 à 13:09

Peugeot Citroën cherche un allié au Nigéria. © AFP

Les discussions se poursuivent au Nigeria entre le constructeur français PSA Peugeot Citroën et les autorités publiques concernant le devenir de l’usine de Kaduna, capitale de l’État fédéral du même nom, situé dans le nord du pays. Détenu majoritairement par l’État, ce site de montage de modèles de la marque au lion tourne au ralenti depuis plusieurs années.

Investir

Pour relancer l’activité, le Nigeria a fait part à Éric Maydieu, délégué général de PSA Peugeot Citroën dans le pays, de son souhait de voir l’entreprise, qui détient une petite part (moins de 5 %) du capital de l’usine, reprendre les choses en main. Mais le groupe français ne veut pas investir directement et cherche un partenaire local susceptible de le faire.

Le dossier est complexe car l’usine est très éloignée du port de Lagos, ce qui augmente considérablement les frais logistiques pour acheminer les pièces. Les négociations pourraient néanmoins aboutir, l’État désirant, pour des raisons politiques et sociales, développer les activités industrielles dans le Nigeria septentrional.