Justice

Bonne gouvernance : attention, le Fige débarque en Côte d’Ivoire !

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 27 août 2015 à 15h49
Vue aérienne de Yamoussoukro

Vue aérienne de Yamoussoukro © Pascal Guiot/AFP

Le Forum des inspections générales des États d’Afrique compte renforcer l’arsenal de la lutte anticorruption dans le pays.

Le Forum des inspections générales des États d’Afrique (Fige), dont le siège est à Djibouti, ouvrira en septembre à Yamoussoukro un institut de formation sur des modules de la bonne gouvernance à l’Institut national polytechnique Houphouët-Boigny (INP-HB).

Anticorruption

Ce projet, qui intervient après la création de la Haute Autorité de la bonne gouvernance (qui traque les détournements et versements illicites dans les ministères et la haute fonction publique), vise à renforcer l’arsenal de la lutte anticorruption. Des partenariats ont été noués avec l’université de justice pénale John Jay, à New York, et avec Paris-1 Panthéon-Sorbonne.

Secrétaire exécutif du Fige, le Djiboutien Hassan Issa Sultan a chargé l’universitaire ivoirien Justin Koffi, qui est proche de l’homme politique français Bernard Debré, de piloter le projet.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA309_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte