Culture

Cinéma : « Dheepan », Audiard en version tamoule

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 25 août 2015 à 16:07

« Dheepan » a été tourné en langue tamoule. © Paul Arnaud/Why-Not-Productions

Le nouveau film du réalisateur français Jacques Audiard, Dheepan, Palme d’or du Festival de Cannes 2015, met en scène le parcours d’un Sri-Lankais immigré en France.

Un homme nommé Dheepan qui a rejoint les rangs des Tigres tamouls, au Sri Lanka, fuit les combats aussi cruels que désespérés que livrent les indépendantistes face à l’armée régulière. Pour sauver sa vie, mais aussi donner un nouveau cours à son existence, il cherche à rejoindre l’Europe. Pour se rendre en France, il va devoir endosser fictivement le rôle de mari et de père auprès d’une femme et d’une jeune orpheline également désireuses d’émigrer. Devenu concierge d’un immeuble dans un grand ensemble de la région parisienne, il est bientôt rattrapé par son passé…

Bande annonce de « Dheepan ».

Un scénario qui pourrait laisser augurer du pire – un film de banlieue style fable humaniste aux accents mélo. Mais en réalisant avec son efficacité habituelle ce film en langue tamoule, avec des acteurs sri-lankais inconnus mais remarquables, l’auteur du Prophète réussit à maintenir l’intérêt du spectateur. Et à l’émouvoir en gagnant le pari de l’authenticité. De là à dire que ce film méritait vraiment la Palme d’or de l’édition 2015 du Festival de Cannes…

Dheepan (sortie à Paris le 26 août)