Bourse

Télécoms : « La Sonatel confirmera son leadership cette année »

Orange est présent dans six pays d'Afrique de l'Ouest, notamment au Sénégal et en Côte d'Ivoire. © Sylvain Cherkaoui pour J.A.

Herman Boua, directeur de la recherche de Hudson & Cie, analyse pour "Jeune Afrique" les perspectives de l'opérateur télécoms Sonatel, filiale du français Orange.

Depuis le début de cette année, le titre Sonatel affiche une forte progression (+ 23 %) à la Bourse régionale des valeurs mobilières à Abidjan, passant de 22 600 F CFA en début d’année à 28 000 F CFA (de 34,45 à 42,68 euros) au 31 juillet. Cette hausse est attribuable aux bons résultats de 2014, confirmés par ceux du 1er semestre 2015. Toutefois, depuis le début du mois d’août, le titre enregistre une baisse (- 5,4 %) à 26 505 F CFA.

Moteur

Au premier semestre 2015, le chiffre d’affaires s’est amélioré de 7,8 % à 429,57 milliards F CFA principalement grâce à la hausse des revenus de l’activité mobile (+ 8,53 %). En matière de contribution par pays, la Guinée (17,90 milliards de F CFA) est le principal moteur de cette croissance.

La marge d’Ebitda du groupe grimpe de 100 points de base à 52,5 %, contribuant ainsi à la croissance du résultat net (+ 15 %) à 112,34 milliards de F CFA. Cette performance s’explique par l’amélioration des marges due à la hausse des contributions des filiales (Mali, République de Guinée, Guinée-Bissau), plus rentables que le marché sénégalais, qui est à maturité.

J.A.

Cours de l'action Sonatel. © J.A.

 

Sonatel devrait confirmer son leadership en 2015. Nous prévoyons une hausse de la contribution des filiales. Particulièrement en Guinée, qui, avec un taux de pénétration faible (73 %), offre des perspectives intéressantes. Nous espérons aussi un retour à la croissance sur le marché sénégalais sous l’impulsion de la nouvelle stratégie marketing. Enfin, l’activité au Mali poursuivra son développement accéléré grâce aux services bancaires mobiles.

Avec un ratio P/E (12,14) au-dessous de la moyenne des entreprises du secteur sur les marchés émergents (13,47), le titre est sous-évalué. Nous conseillons l’achat de l’action Sonatel, qui pourrait atteindre un prix de 29 000 F CFA à terme. »

Fermer

Je me connecte