Arts

Exposition « Lumières d’Afrique » à Chaillot : un pays, un artiste

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 22 septembre 2015 à 14h55
Barthélémy Toguo.

Barthélémy Toguo. © Frederique Jouval pour J.A.

En prélude à la COP21, le fonds African Artists for Development organisera du 4 au 24 novembre une exposition qui réunira 54 artistes du continent, un par pays.

En prélude à la conférence des Nations unies sur les changements climatiques (30 novembre-11 décembre), le fonds de dotation African Artists for Development organisera, du 4 au 24 novembre, au Théâtre national de Chaillot, à Paris, « Lumières d’Afrique », une exposition rassemblant 54 artistes du continent, soit un par pays. Barthélémy Toguo représentera ainsi le Cameroun, Hassan Musa le Soudan, Berry Bickle le Zimbabwe, Soly Cissé le Sénégal, Steve Bandoma la RD Congo, Paul Sika la Côte d’Ivoire…

Objectifs annoncés : « évoquer le renouveau des arts et de la philosophie de l’Afrique du XXIe siècle » et « rappeler le formidable enjeu d’avenir que constitue l’accès à l’énergie pour le continent ». Peintres, sculpteurs et photographes présenteront des œuvres originales que le public parisien pourra venir découvrir en accès libre tous les jours sauf le lundi.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3102p001_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer