Défense

Guinée : l’armée mexicaine à Conakry !

Alpha Condé avec des officiers supérieurs, en 2011, au Palais du peuple. © Vincent Fournier pour J.A.

Dans le cadre de la réforme de l'armée nationale guinéenne, un vaste recensement a été entrepris.

Ses résultats viennent d’être remis au gouvernement, et ils font froid dans le dos. On souhaite du plaisir au président Alpha Condé pour mener à bien les changements qui, à l’évidence, s’imposent ! Quelques chiffres en témoignent. L’armée guinéenne compte ainsi 26 000 hommes, dont… 15 000 officiers, subalternes ou supérieurs (42 ans de moyenne d’âge).

Les forces armées dans leur ensemble absorbent 10 % du budget de la nation, si l’on inclut à cette somme certains avantages en nature (sacs de riz, carburant, etc.) dont bénéficient les militaires.

Autre chiffre effarant : les frais d’évacuation sanitaire au Maroc ont coûté au cours de l’année écoulée la bagatelle de 5 millions de dollars. Parmi les 140 personnes qui en ont bénéficié ne figurent que 9 militaires. On n’en finirait plus d’énumérer les incongruités budgétaires.

Citons quand même celle-ci : 1 million de dollars a été consacré à l’achat de carburant pour un avion depuis longtemps au rebut !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte