Diplomatie

RDC : quel ambassadeur à Bruxelles ?

Joseph Kabila, président de la RDC, le 12 octobre 2012 à Kinshasa.

Joseph Kabila, président de la RDC, le 12 octobre 2012 à Kinshasa. © Baudouin Mouanda/ Jeune Afrique

Quand le nouvel ambassadeur de la RD Congo en Belgique sera-t-il nommé ? Le poste est vacant depuis le rappel à Kinshasa, en mai, d’Henri Mova Sakanyi, qui dirige désormais le Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie, le parti au pouvoir.

Seule certitude, ce ne sera pas, comme on l’avait cru, Gustave Beya Siku, l’ancien directeur de cabinet du président Joseph Kabila. Les autorités belges ont en effet jeté leur dévolu sur Dominique Kilufya Kamfwa, un discret diplomate de carrière natif de Lubumbashi qui représente actuellement son pays au Canada.

« La balle est dans le camp de Kinshasa, qui doit décider de la date d’arrivée de son ambassadeur », précise une source diplomatique belge. Côté congolais, on affirme que « la procédure suit son cours » et que l’ordonnance de nomination devrait tomber « dans les prochains jours ».

Beya Siku attend pour sa part d’être nommé à un autre poste. Problème : « Il est mis en cause dans la « dénonciation présidentielle » qui se trouve actuellement entre les mains du procureur général », commente un proche de Kabila.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte