Transports

Algérie : Ali Haddad s’intéresse à Air Méditerranée

Ali Haddad, président du FCE, le principal syndicat patronal algérien. © Anis / New press

Le patron du groupe de BTP algérien - et président du principal syndicat patronal du pays - planche sur une prise de participation dans la compagnie charter, en difficultés.

Placée en redressement judiciaire au mois de janvier par le tribunal de commerce de Tarbes (sud-ouest de la France), la compagnie charter Air Méditerranée intéresse l’homme d’affaires Ali Haddad, patron du groupe privé algérien ETRHB et président du Forum des chefs d’entreprises (FCE).

Repreneur

Selon nos informations, ce dernier a confié il y a trois mois à un cabinet d’experts la mission d’auditer les comptes de la compagnie en vue d’une éventuelle entrée dans le capital (à hauteur de 49 %, conformément à la loi).

En juin, ce même tribunal a accordé à Air Méditerranée un nouveau délai de six mois pour permettre à ses dirigeants de trouver un repreneur. Créée en 1997, la compagnie assure plusieurs dessertes hebdomadaires à partir de et vers Alger, Oran et Chlef.

 

Fermer

Je me connecte