Économie

Qui conseillera la BOAD dans sa levée de fonds sur les marchés internationaux?

Découvrez l’identité des grandes banques en première ligne pour accompagner la Banque ouest-africaine de développement qui souhaite mobiliser au moins 500 millions de dollars.

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 5 août 2015 à 15:33

Siège de la BOAD, à Lomé. © Jacques Torregano pour J.A.

Alors que son patron, le Béninois Christian Adovèlande, vient d’annoncer sa première sortie sur le marché international de la dette, la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) devrait recruter BNP Paribas et Standard Chartered pour conduire l’opération. Environ neuf banques avaient soumissionné à l’appel d’offres pour conseiller cette levée de fonds de la banque de développement.

Discussions

Une liste restreinte de quatre établissements a été retenue, et parmi eux le français et le britannique sont en pole position, d’après nos informations. Les discussions se poursuivent sur les modalités techniques de cet emprunt obligataire, mais le président de l’institution financière de développement et ses collaborateurs n’ont pas encore arrêté, à ce stade, son montant exact. Une chose est certaine, la BOAD n’ira pas sur les marchés pour moins de 500 millions de dollars.