Vie des partis

Gabon : les raisons du départ de Raymond Ndong Sima du PDG

Pragmatique, Raymond Ndong Sima veut remettre l'administration en ordre de marche.

Pragmatique, Raymond Ndong Sima veut remettre l'administration en ordre de marche. © Xavier Bourgois/JA

Premier ministre d’Ali Bongo Ondimba de février 2012 à janvier 2014, Raymond Ndong Sima a démissionné, le 30 juin, du Parti démocratique gabonais (PDG).

Connu pour son tempérament vif, cet économiste redevenu député du Woleu Ntem a claqué la porte après avoir été informé de sa prochaine comparution devant le conseil de discipline du parti.

Raymond Ndong Sima, ex-Premier ministre, qui avait déjà démissionné du bureau politique le 1er octobre 2014, est en effet devenu l’un des plus virulents contradicteurs du régime.

La sortie au mois de mars d’un livre très critique envers le pouvoir, Quel renouveau pour le Gabon ?, avait déjà obscurci son avenir au sein du PDG.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte