Politique

Algérie : un avion pour madame

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 22 septembre 2015 à 14h50
Abdelaziz Bouteflika, le président algérien.

Abdelaziz Bouteflika, le président algérien. © Sidali Djarboub/AP/SIPA

L’épouse du sénateur Tahar Zbiri est arrivée le 8 juillet à l’aéroport du Bourget en France à bord d’un avion spécialement affrété par la présidence algérienne.

L’épouse du sénateur Tahar Zbiri, ex-colonel à l’origine du coup d’État manqué contre Houari Boumédiène, en 1967, a débarqué le 8 juillet à l’aéroport du Bourget, près de la capitale française, à bord d’un avion spécialement affrété par la présidence algérienne. Les services de l’ambassade ont reçu instruction de prendre en charge le transport et l’admission de la patiente dans un hôpital parisien.

Admis début juin pour quelques semaines à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, Abdelkader Khomri, le ministre de la Jeunesse et des Sports, suppléé à titre intérimaire par son collègue du Travail, a pour sa part quitté l’établissement pour s’installer en famille dans un appartement parisien. Pour son confort et celui de ses proches, l’ambassade a mis à sa disposition un chauffeur à plein temps.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3100_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte