Capital-investissement

Le fonds Energy Access Ventures boucle ses premiers investissements

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 20 juillet 2015 à 19h07
Des femmes transportent du charbon devant un camp privé d'électricité à Emalahleni, en Afrique du Sud.

Des femmes transportent du charbon devant un camp privé d'électricité à Emalahleni, en Afrique du Sud. © Marco Longari / AFP

Energy Access Ventures boucle ses premiers investissements. Destinée à améliorer l’accès à l’énergie dans les pays émergents, notamment en Afrique, la structure vient de choisir trois entreprises internationales.

Ce fonds de près de 55 millions d’euros, lancé en mars et abondé par Schneider Electric et divers bailleurs internationaux (la CDC, la Banque européenne d’investissement, l’AFD et l’Ofip, le fonds de l’Opep), a réalisé ses premiers investissements pour des montants allant de 1 million à 3 millions d’euros.

Trois entreprises ont été choisies par la structure, qui se destine à améliorer l’accès à l’énergie dans les pays émergents, notamment en Afrique, à travers des modèles innovants.

Il s’agit selon nos informations de Fenix International, société basée en Californie et spécialisée dans les énergies renouvelables, de Nova-Lumos, fournisseur d’énergies propres situé à Amsterdam, et du français Sunna Design, qui propose des solutions d’éclairage LED et solaire.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte