La ministre espagnole des Affaires étrangères, de l’Union européenne et de la Coopération, Arancha González, lors d’une livraison d’aide humanitaire à Niamey, au Niger, le 8 octobre 2020. © MAEC/Javier Hernández

Cet article est issu du dossier

Espagne-Afrique : la reconquête

Voir tout le sommaire
Politique

Les Canaries, tête de pont idéale de l’Espagne vers l’Afrique

Situé à une centaine de kilomètres des côtes africaines, l’archipel des Canaries joue un rôle majeur dans les relations entre l’Afrique et l’Espagne.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 14 décembre 2020 à 09:34

Un porte-conteneurs au port de Las Palmas, aux Canaries. © Pierre GLEIZES/REA.

À 2 000 kilomètres de Madrid, 2,2  millions d’Espagnols vivent en Afrique. Distant seulement d’une centaine de kilomètres des rivages du continent, l’archipel des Canaries est l’une des dix-sept régions autonomes espagnoles et pourrait bien devenir la tête de pont du royaume vers l’Afrique. C’est ce que semble souhaiter Madrid depuis le lancement du Plan Afrique III, en 2019.

À Lire L’Espagne à la reconquête de l’Afrique

Les Canaries possèdent de nombreux atouts : bonnes infrastructures de transports, un port – à Las Palmas – qui manutentionne 1,2  million de conteneurs chaque année ; un savoir-faire reconnu en matière d’énergies renouvelables, de désalinisation d’eau de mer, de biotechnologies et d’aquaculture ; un régime économique et fiscal spécial qui prévoit des exemptions et des réductions d’impôt sur les sociétés…

Coopération

Plus de 180 entreprises canariennes travaillent dans une quinzaine de pays africains. La compagnie aérienne Binter Canarias assure 38 vols hebdomadaires vers Casablanca, Marrakech, Nouakchott, Dakar, Praia ou encore Banjul. Grâce à son statut de région ultrapériphérique de l’Union européenne (RUP), l’archipel bénéficie aussi du programme de coopération Interreg Mac (Madère-Açores-Canaries), financé à 85 % par les fonds européens, qui lui permet de renforcer son intégration régionale en associant les pays voisins d’Afrique occidentale.

Implantée à Grande Canarie, la Casa África, organisme public dépendant du ministère des Affaires étrangères, joue un grand rôle dans le renforcement des liens politiques, économiques et culturels avec le continent voisin, en organisant notamment de nombreux événements à travers l’Espagne ou en Afrique.