Technologie

Ces patronnes africaines (3/3) : les stars de la tech

Réservé aux abonnés | | Par
Juliet Ehimuan, Yacine Barro Bourgault, Bella Disu

Juliet Ehimuan, Yacine Barro Bourgault, Bella Disu © DR

Microsoft, Facebook et Google ont fait leur choix : dans le secteur des nouvelles technologies, les patrons sont le plus souvent… des patronnes. Portraits.

  • Yacine Barro Bourgault (Sénégal)
Yacine Barro Bourgault, Directrice Generale de Microsoft Afrique et Moyen Orient pose dans ses bureaux à Dakar.

Yacine Barro Bourgault, Directrice Generale de Microsoft Afrique et Moyen Orient pose dans ses bureaux à Dakar. © Sylvain Cherkaoui pour Jeune Afrique

Formée dans une école de commerce française, l’Inseec, la patronne de Microsoft pour l’Afrique de l’Ouest a également étudié au Royaume-Uni et aux États-Unis avant de faire ses premières armes chez Cisco, Celtel et Africa24. Convaincue que les outils digitaux peuvent stimuler l’autonomie chez les femmes, elle considère aussi que le développement de l’entrepreneuriat en Afrique passe par l’accompagnement et la formation, et que cela transcende les questions de genre.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3095_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte