Technologie

Entreprendre en RDC (5/5) : avec Wizall, Ken Kakena met le cap sur la finance inclusive

Réservé aux abonnés | | Par
Ken Kakena, cofondateur de Wizall

Ken Kakena, cofondateur de Wizall © DR

Originaire de RDC, Ken Kakena a grandi en France. Mais c’est entre le Sénégal et la Côte d’Ivoire qu’il a cofondé Wizall, une fintech désormais présente dans quatre pays.

Ken Kakena a grandi en France, où il est né de parents originaires de RDC. En 2013, auréolé d’un master II en marketing de l’Istec – une école supérieure de commerce et marketing parisienne de bonne réputation -, il arrive à Abidjan avec, dans ses bagages, un contrat de consultant pour le compte du cabinet de conseil en management Advise Consulting & Technology, qui ouvre alors son premier bureau à l’étranger.

À 24 ans, il devient ainsi le visage du groupe en Afrique de l’Ouest, où il effectue plusieurs missions, avec une idée en tête : la transformation numérique des établissements financiers.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3095_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte