Diplomatie

Turquie : Nur Sagman, la « Madame Afrique » d’Erdogan

Réservé aux abonnés | | Par
À l’ambassade de Turquie à Libreville, en décembre 2019.

À l’ambassade de Turquie à Libreville, en décembre 2019. © DR

Après un parcours atypique, Nur Sagman gère depuis Ankara les relations de la Turquie avec l’Afrique subsaharienne, sous la responsabilité de Mevlüt Çavusoglu, le ministre des Affaires étrangères.

Depuis février, c’est une femme, blonde, au sourire épanoui et à l’enthousiasme communicatif qui occupe le poste de directeur général du département Afrique subsaharienne au ministère turc des Affaires étrangères.

Nur Sagman a un parcours atypique. Après des études au lycée français Charles-de-Gaulle d’Ankara, cette passionnée de photographie (elle a exposé ses œuvres au Maroc, en Ukraine et en Turquie) a animé pendant deux ans une émission pour enfants à la radiotélévision turque avant d’intégrer le ministère, en 1992.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3094_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte