Diplomatie

Sahara : l’Algérie enfonce le clou

Réservé aux abonnés | | Par
Mis à jour le 28 octobre 2020 à 10h57
Le président algérien Abdelmadjid Tebboune

Le président algérien Abdelmadjid Tebboune © Samir Sid

Si le président algérien a opéré une véritable rupture avec son prédécesseur sur la forme, rien n’a vraiment changé sur le fond, notamment s’agissant du soutien au Polisario, qu’il a réaffirmé à l’envi.

Depuis 1994, les frontières entre l’Algérie et le Maroc sont aussi hermétiques que les rapports entre les voisins sont glaciaux. Et rien n’indique, d’un côté ni de l’autre, qu’un possible dégel soit à l’ordre du jour.

Depuis son arrivée au palais d’El-Mouradia en décembre 2019 après le mouvement populaire qui a chassé Abdelaziz Bouteflika du pouvoir, Abdelmadjid Tebboune souffle le chaud et le froid, se montrant tantôt acerbe, tantôt conciliant avec le voisin de l’Ouest.

Sahara occidental, réouverture des frontières terrestres, relations bilatérales, trafic de drogue, dossiers libyen et malien, ou encore influence en Afrique, les sujets qui empoisonnent les relations entre Alger et Rabat sont légion. Et l’accession de Tebboune à la présidence de la République n’a, sur le fond, pas changé grand-chose.

Frères ennemis

Entre Alger et Rabat, le statu quo est de mise : déclarations incendiaires, articles de presse insultants et incidents diplomatiques rythment une chorégraphie que les deux frères ennemis mettent en scène depuis maintenant presque un demi-siècle.

Sur la forme, l’actuel président algérien a pourtant opéré une véritable rupture par rapport à son prédécesseur. Depuis l’AVC de 2013 qui l’avait cloué dans un fauteuil roulant, Bouteflika s’était retiré de la scène internationale, rendant ainsi inaudible et inopérant l’appareil diplomatique algérien, que Tebboune s’emploie aujourd’hui à ressusciter.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3094_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte