Entreprises & marchés

Entreprendre en RDC (4/5) : la designeuse Fifi Kikangala bouscule les codes

Réservé aux abonnés | | Par
Fifi Kikangala, designer congolaise, à Paris

Fifi Kikangala, designer congolaise, à Paris © © Bruno Levy pour JA

Fille et sœur d’avocats, Fifi Kikangala s’est démarquée des choix « naturels » qui auraient pu s’imposer à elle pour se lancer dans la décoration intérieure.

Elle rêvait d’être architecte, elle est devenue décoratrice d’intérieur. Après son diplôme d’État (l’équivalent du bac), Fifi Kikangala quitte son Kinshasa natal pour la Belgique afin d’y étudier l’architecture.

Au bout d’un an, elle change de cap : démarches administratives contraignantes, papiers à renouveler, exigences plus élevées qu’ailleurs, etc. C’est trop ! La jeune femme s’inscrit dans une école de marketing, où les conditions sont plus souples. Elle en sort diplômée trois ans plus tard… pour suivre un cursus de décoration d’intérieur.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3095_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte